Peut-être faites-vous partie des parents qui se sont déjà posé, de loin ou de plus près, la question de l’internat pour leurs enfants ?

Avantages, inconvénients, caractéristiques ... Voici, pour en savoir plus, un coup de projecteur sur ce mode d’hébergement.

Peut-être faites-vous partie des parents qui se sont déjà posé, de loin ou de plus près, la question de l’internat pour leurs enfants ?

Avantages, inconvénients, caractéristiques ... Voici, pour en savoir plus, un coup de projecteur sur ce mode d’hébergement.


L’internat : rare au collège, plus fréquent au lycée

Quelques chiffres tout d’abord : 7% des élèves de lycée général ou technologique sont internes, contre à peine 1% des élèves de collège (néanmoins un peu plus dans les collèges privés).

Les collèges offrant des possibilités d’internat sont de fait rares. De plus, l’implantation géographique assez dense des collèges permet d’éviter l’internat à la quasi-totalité des élèves.

Au lycée en revanche, les données sont différentes. Une raison majeure de recours à l’internat reste l’éloignement du lycée, qui, dans nombre de petites villes et de zones rurales, rend impossibles les allers-retours quotidiens.
Une deuxième motivation d’entrée à l’internat en lycée est la nécessité ressentie par certains parents de "poser un cadre" à leurs adolescents, cadre pour mieux travailler, mieux se comporter, ou tout simplement vivre momentanément éloigné de la famille en cas de difficultés relationnelles significatives. L’internat est alors perçu comme une réponse légitime à ces problèmes.


L’internat en cas de difficultés scolaires ou éducatives

Il est néanmoins vivement recommandé de ne pas utiliser l’internat comme une "punition", mais comme une solution à certaines difficultés persistantes, mûrement réfléchie, argumentée, et acceptée. Autrement dit, dans la très grande majorité des cas, il faut éviter d’imposer l’internat à son enfant ... mais attention, la réflexion, la maturation, le travail d’explication et de conviction sur le sujet peuvent être longs. Mieux vaut donc ne pas s’y prendre au dernier moment.

De plus, votre adolescent sera d’autant plus réceptif au sujet qu’il pourra obtenir des informations sur le fonctionnement de l’internat, s’y projeter, et avoir le sentiment qu’il pourra s’y intégrer. Informations générales tout d’abord, mais informations spécifiques à un établissement aussi. N’hésitez donc pas à chercher à en savoir plus sur la configuration des lieux et sur le règlement en vigueur : boxes ou chambres fermées ? individuels ou collectifs ? quels sont les horaires et quel est le temps libre possible ? combien de sorties hebdomadaires pour des activités sportives ou autres sont possibles ? les études sont-elles surveillées ou dans les chambres ? y a-t-il ponctuellement des soirées TV autorisées ? ...

Il faut aussi savoir que, si l’on en croit les témoignages d’anciens internes, le principal bénéfice (et pas des moindres !) de l’internat est l’acquisition rapide d’une plus grande maturité, y compris et surtout dans ses relations aux autres ; et une prise d’autonomie vis-à-vis des parents. Bref, un pas vers l’âge adulte très bénéfique pour la plupart des élèves.
Concernant les résultats scolaires ou le goût de l’effort, en revanche, il semblerait que les résultats soient plus nuancés, et variables selon les adolescents. L’internat n’est pas une baguette magique qui transformerait ces comportements ...


Quel internat pour votre enfant ?

L’Education Nationale met à disposition sur son site un moteur de recherche multi-critères pour trouver des adresses de collèges ou lycées proposant un internat. Bien utile, car trouver un internat lorsque de plus l’élève pratique une langue ou une option peu courante, peut vite se révéler un casse-tête. Rendez-vous donc sur http://www.internat.education.gouv.fr/ConsultationAnnuaireInternat/

A savoir aussi, il existe des internats accueillant plus spécifiquement certains profils d’enfants.
Des internats d’excellence tout d’abord, ont été labellisés pour accueillir des ados méritants, vivant dans des contextes qui ne facilitent pas leur réussite. Pour ces jeunes, l’internat constitue un environnement favorable aux succès scolaires.

Il existe aussi des internats privés proposant des classes EIP (enfants intellectuellement précoces), ce qui là encore peut être une réponse, soit à un problème d’éloignement d’une structure adaptée, soit à des difficultés comportementales.


L’internat, combien ça coûte ?

La question du prix n’est pas neutre, il se pourra même qu’elle remette en question votre choix de l’internat pour votre enfant.

Les tarifs sont très variables : de 1000 à 2000 euros annuels dans le public, ils peuvent monter jusqu’à 10000 euros voire plus dans le privé.

Des aides existent néanmoins : pour tous les élèves boursiers, une allocation annuelle permet de couvrir une (petite) partie des frais.

A cela peuvent s’ajouter, pour les boursiers ou pour tous, des aides du Conseil Général. Mais chaque département ayant son propre système, il convient de vous renseigner auprès du Conseil général de votre lieu de résidence et/ou de celui du lycée visé.

Partagez vos expériences et opinions sur le forum parents en contribuant à ce post : http://www.cmonecole.fr/internat___vos_experiences_et_vos_opinions-s-168.html